cheveux dans une brosse

Ménaupose et chute de cheveux, comment gérer ?

On a beau avoir eut une superbe chevelure toute sa vie, les choses peuvent parfois changer de manière brutale à l’arrivée de la ménopause. Cette période bouleverse les hormones dans tous les sens, causant parfois des dégâts malheureusement visibles.

On ne va pas parler des problèmes de bouffées de chaleurs ou de saute d’humeur mais bien des problèmes de chutes de cheveux.

Qu’est-ce qu’il se passe sur nos têtes ?

Tout est une question d’hormones. à l’arrivée de la ménopause, les hormones font les montagnes russes. Les œstrogènes chutent violemment ainsi que les androgènes.

Certaines femmes ont un cuir chevelu fortement sensible à cette variation hormonale, ce qui provoque une fragilité capillaire pouvant aller jusqu’à des chutes de cheveux  importante.

Comment savoir si mon problème vient de là

Tout d’abord, il est bon de commencer par consulter votre médecin afin qu’il vous accompagne durant cette période et vous préconise des éventuels substitues hormonaux pour les effets liés à la ménopause.

Les cheveux pour être en bonne santé ont bien-sur besoin d’être soignés de manière régulière avec des bains d’huiles ou masques adaptés à votre type de cheveux. Ils ont aussi besoin de fer, de zinc et bien évidemment de vitamines. Donc si votre alimentation est suffisamment équilibrée, que vous prenez soin de vos cheveux et qu’à l’arrivée de la ménopause, vos cheveux se dévitalisent et tombent de manière anormal, cela peut alors être un signe que votre chute de cheveux est liée à la ménopause.

Que peut-on faire pour régler le problème

Malheureusement l’une des rares solution qui existe consiste à prendre des médicaments qui vont tenter de rééquilibrer les choses afin que la chute de cheveux ne s’aggrave pas. Ce ré-equilibrage hormonal permettra aux cheveux de reprendre de la vigueur et les zones éventuellement dégarnit se « repeupleront ».

Il est important de consulter votre médecin car les chutes de cheveux qui ont une origine hormonale ne se règlent pas toute seule. Certaines femmes se retrouvent avec, non pas des cheveux simplement dévitalisés, mais avec des chutes de cheveux parfois localisées à certains endroits laissant apparaitre des trous parfois assez impressionnant.

Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux face aux hormones. Certaines arriveront à la ménopause sans ressentir aucuns changements ou symptômes gênants, d’autres auront tendance à cumuler les effets ennuyants inhérent à cette période.

Mon conseil en plus

La ménopause ou pré-ménopause doit être le moment ou un soin régulier doit être apporté aux cheveux et au cuir chevelu. Même si vous ne souffrez pas de chutes hormonales, la fibre capillaire change en cette période et est plus fragile. Je vous conseille donc, si ça n’est pas déjà le cas, de n’utiliser que des colorations naturelles, de soigner vos cheveux le plus souvent possible et de ne surtout pas les agresser avec les fers à lisser.

Publié par:

chrystel

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée. zone à completer spécifiée (required):

Back to Top